1910: Premier cas de drépanocytose décrit par James B. Herrick, à partir de l’observation des globules rouges d’un patient anémié d’origine caribéenne (grenadien). Cent ans plus tard, la plus fréquente des maladies rares, identifiée comme un problème de santé publique dans certains pays, déjà retenue en tant que telle par l’organisation Mondiale de la Santé (OMS), est reconnue mondialement par l’ONU, avec l’établissement d’une journée mondiale de la Drépanocytose.

Todas las versiones de este artículo: [English] [Español] [français]